Inhalt:

Histoire

Le 13 décembre 1907, Paula Neuroth, qui était elle-même déficiente auditive, posa la première pierre de l'actuelle Neuroth AG en fondant la «Spezialhaus für Schwerhörigenapparate», une maison spécialisée en appareils pour malentendants. Souffrant des conséquences de sa déficience auditive, une aide professionnelle utilisant la technologie moderne et des critères de qualité au-dessus de la moyenne lui tenaient particulièrement à cœur. En 1979, sa nièce, Waltraud Schinko-Neuroth, reprit l'entreprise dirigée entre-temps par son père, August Carl Neuroth. En 1980, Neuroth ouvre les portes de son deuxième magasin à Graz, marquant le départ d'une expansion continue. Au cours des années suivantes, de nombreux nouveaux centres auditifs furent crées, et Neuroth prit la position d'un important employeur en Autriche. Waltraud Schinko-Neuroth a mis en place le haut standard de qualité Neuroth pour les produits et la formation des collaboratrices et collaborateurs.

Depuis 2001, l'entreprise familiale, fondée il y a plus de 100 ans, s’est également bien installée en Suisse et au Liechtenstein, avec plus de 65 centres auditifs. Depuis 2008, l'entreprise familiale de Styrie est présente en Slovénie avec 12 centres auditifs. Dernièrement, les premiers centres auditifs en Croatie, en Allemagne et en France ont ouvert leurs portes. En plus de la vente d'appareils auditifs, le groupe Neuroth est aussi actif dans le domaine de la technologie médicale et des appareils de protection auditive.


L'histoire de la famille

Lukas Schinko

Lukas Schinko (président du conseil d'administration) a repris en octobre 2011 la fonction de sa mère, Waltraud Schinko-Neuroth, en tant que président du conseil d'administration. Schinko travaille dans l'entreprise depuis 2007 et a suivi la formation d'audioprothésiste. Avant d'intégrer l'entreprise, il a fait une formation en électrotechnique à l'institut polytechnique HTL et a ainsi acquis une précieuse compréhension de la haute technologie nécessaire aux appareils auditifs. En janvier 2009, en tant que fondé de pouvoir, Lukas Schinko épaulait déjà sa mère Waltraud Schinko-Neuroth et sa sœur Julia Draxler-Schinko à la tête de l'entreprise.

Waltraud Schinko-Neuroth

Waltraud Schinko-Neuroth
 dirigea l'entreprise à partir de 1979 et, peu de temps après sa prise de fonctions, ouvrit de nombreux centres auditifs partout en Autriche. En 2001, elle étend l’activité de l’entreprise en Suisse et au Liechtenstein, en 2008 en Slovénie et en 2011 en Croatie.

August Carl Neuroth

August Carl Neuroth
 après la seconde guerre mondiale, il ramena en Autriche les derniers progrès de la technique faits de par le monde. A l'époque déjà, le centre auditif Neuroth compte parmi les magasins les plus modernes de son temps.

Paula Neuroth

Paula Neuroth souffrait d'une déficience auditive. Ou plutôt, du manque de solutions à son problème. Elle décida donc de s'aider soi-même, soutenue par son mari Johann August. En 1907, elle fonda la «Spezialhaus für Schwerhörigenapparate J.A. Neuroth».